google-site-verification=9kZ1-TLJU3btufQKk09BcQL3_RFDhzc0x40fjtww-xc
  • laurence.brzozowski

Dé-confinement et retour au travail, 5 raisons pour se (re-)mettre à la sophrologie

A l'aube de cette nouvelle étape dans l'histoire du Covid19, la plupart d'entre nous se pose la question du nouvel équilibre qu'il va pouvoir mettre en place entre sa vie pro et sa vie perso. Car loin d'être un retour à la normal, ce que nous allons vivre est totalement inédit. Comment vais-je travailler ? ...aller travailler ? Comment concilier vie de famille et reprise du travail à l'extérieur ? Quels seront mes nouveaux objectifs ? Quels seront les moyens et les contraintes avec lesquels je vais devoir composer ? Comment anticiper sans vision claire ? Quel sens je donne à cette nouvelle vie ?

Alors que les objectifs des entreprises seront essentiellement tendus vers la reprise de leur activité en composant avec de nouvelles contraintes, comme les gestes barrières ou le management des équipes à distance, ou l'effondrement du marché, nombreux sont les salariés qui reviennent au travail avec des sentiments plus... mitigés :

- Il y a ceux qui ont pu gouter à un nouveau rapport au travail pendant le période du confinement. Le retour peut être compliqué car le rythme, l'organisation et les outils de communication à domicile leur ont permis de voir qu'une autre façon de faire était possible, souvent, plus efficace, plus concentrée. Dans les locaux, il faudra retrouver un nouveau rythme collectif, peut-être alterné par du télé-travail. Il faudra se confronter à nouveau aux systèmes internes de l'entreprise parfois moins souples que cette liberté de s'organiser seul.

- Il y a ceux qui ont vu la maladie de près, soigné un malade, subi une perte dans la famille, ou simplement qui craignent pour eux-même et pour leurs proches. Comment se sentir serein quand les contacts au quotidien, même s'ils sont sécurisés, ne sont pas à 100% assurés de stérilité ?

- Il y a ceux qui ont eu le temps de se poser. De faire un point ou le bilan de leur vie. De recontacter leurs besoins profonds, leurs dons, leurs valeurs et qui ont vu dans cette période l'occasion d'évoluer, de créer un nouveau possible. Alors de retour en entreprise, comment ne pas mettre un mouchoir sur ses espoirs en s'enfermant dans un rythme, des devoirs, des objectifs extérieurs à soi, et continuer à développer son projet de vie ?

- il y a ceux qui travaillaient déjà beaucoup avant le confinement, qui culpabilisaient de ne pas en faire assez, pendant. Et qui reviennent le couteau entre les dents pour rattraper les retards, reprendre des parts de marché, gagner leur prime... Mais quelque chose a changé. La fatigue s'immisce plus vite et plus facilement dans la journée, la tête s'alourdit de ces nouveaux objectifs, les tensions s'accumulent dans le corps et le cerveau surchauffe...

- il y a ceux qui voudraient faire de leur mieux mais qui subissent des injonctions contradictoires en continu, "développe le chiffre mais avec 20% de ton équipe en chômage partiel", "attention à ta qualité d'accueil, souris (avec un masque sur le nez)", "on va se réunir par zoom pour mettre en place les nouvelles modalités de réunion sécurisée", "on met de côté le plan RSE. 200% des énergies sur le chiffre, le chiffre, le chiffre !"... Et le sentiment de perte de repère, d'efficacité, de sens et la culpabilité de ne pas réussir grignote chaque jour un peu plus leur amour-propre jusqu'à les faire douter de leur propre valeur.


Je pourrai évoquer encore de nombreuses causes de mal-être que cette période de dé-confinement procure. Pourtant, c'est justement dans cette phase délicate que l'on devrait compter sur une force vive solide. Et tout faire pour la protéger mais aussi la développer.

Sans cela, l'entreprise risque de voir les hommes et les femmes qui constituent le premier rouage de leur éco-système, cette "ressource humaine" avoir du mal à s'adapter.

Sans cela, le salarié risque de voir ses signes vitaux physiques, mentaux et émotionnels se dégrader.

Il faudra d'autant plus pendant cette période, être vigilant aux signes d'épuisements professionnels précurseurs du Burn-out.


Mais il n'y a pas de fatalité. La reprise peut aussi être source d'un formidable épanouissement, pour autant que l'on sache observer et comprendre le processus de son épanouissement personnel ! Comme l'explique avec beaucoup de conviction et de vision Damien Deleplanque (ex-DG Adeo et président de 60 000 rebonds qui accompagne les entrepreneurs dans une nouvelle voie de prospérité lors d'un récent podcast de Laurent Stock : Si c'était mieux après), la période actuelle est l'occasion d'inventer demain, en remettant à plat nos vieux principes et en ouvrant la voie de la créativité...

"La crise est un accélérateur de tendances"

Je vous propose de vous accompagner pour trouver votre nouvel équilibre, sur la voie de votre épanouissement à la fois professionnel et personnel, dans ce contexte qui représente une formidable opportunité pour la "re-création" !



Comment be-sophrologie peur vous aider ?

Voici déjà 5 bonnes raisons (et ce ne sont pas les seules) de prendre une heure par semaine (ou quinzaine) et 15 minutes par jours, pour trouver la voie de votre nouvel équilibre :



1 - Gérer les peurs :

Avec la respiration contrôlée, les mouvements doux, et la visualisation positive, apprenez à vous débarrasser des obstacles internes, des entraves qui vous empêchent de vous sentir serein face à toute situation. La peur n'est pas à rejeter. Comme toutes les émotions elle nous signale un danger qui nous menace. Grâce à la sophrologie et à l'EFT (Emotional Freedom Technique - Technique de libération des émotions), apprenez à la reconnaitre, à l'écouter, à l'accueillir pour transformer les réactions sclérosantes ou de sidération en action pleinement consciente et positive pour vous-même.


2 - Équilibrer son énergie :

Lorsque la fatigue s'accumule, le corps se déséquilibre. Les réflexes diminuent, les capacités cognitives sont altérées, le sommeil est perturbé et la spirale infernale s'accélère. La sophrologie vous aidera à mettre en place facilement, une nouvelle routine de détente au quotidien, pour mieux et régulièrement vous ressourcer, afin de retrouver l'énergie positive nécessaire à toutes vos activités et à tous vos projets.


3 - Lâcher prise... et prendre de la distance

Faut-il s'accrocher à la bouée qui coule ? Ou nager vers une autre destinée ?

Avec différentes pratiques de relaxations qui combinent respirations, détente musculaire et affirmation positive, prenez conscience des histoires ou situations sur lesquelles vous n'avez pas (ou plus) prise et que vous pourriez lâcher. Pour mieux prendre du recul, ou de la hauteur et changer de point de vue afin d'envisager une nouvelle voie, ou une autre façon de faire plus sereine ou épanouissante.


4 - Développer le calme intérieur :

"Faire le vide", "laisser ses pensées s'envoler", "ressentir le silence", "être dans l'instant présent" ne sont pas que des formules méditatives. Mais un véritable état d'esprit cultivé en sophrologie : la clé de cet état de présence est le calme intérieur. Lorsqu’on plonge dans le silence intérieur lors des relaxations profondes, alors on débarrasse son corps et son esprit de toutes les nuisances, résistances, mais aussi histoires limitantes, conditionnements du passé et projections anxiogènes vers l’avenir. Alors la magie opère : tout devient possible et nous devenons créateurs de tous les possibles.


5 - Renforcer votre confiance et votre estime

Vous connaissez vos compétences. Mais que diriez-vous de vos qualités ? Et quelles sont les valeurs qui vous portent ? Par la méthode sophrologique mais aussi la pratique de la pleine conscience pour investiguerez votre système de reconnaissance, vous renforcerez votre confiance en vous et en vos capacités. Et vous développerez votre estime lorsque vous prendrez consciences des valeurs qui transcendent votre ÊTRE authentique et qui s'accordent (ou pas) avec celles vécues en entreprise.


Je vous accompagne à distance via vidéo-consultations ou en cabinet en toute sécurité. Vous pouvez consulter mes disponibilités et prendre RDV en ligne sur mon profil DOCTOLIB. A très bientôt pour trouver votre nouvel équilibre !

© be-sophrologie. Laurence Brzozowski Sophrologue Marcq-En-Baroeul, Lille, Mouvaux, Bondues, Croix, Wasquehal, La Madeleine, Lambersart

Gestion du stress, gestion des douleurs, gestion des émotions, bien-être, développer la confiance en soi, la qualité de vie au travail, l'équilibre personnel, s'affirmer en conscience, améliorer le sommeil, gérer les acouphènes, améliorer les performances dans le sport, favoriser la collaboration en entreprise... 

Cabinet : 124 bis avenue Foch - Marcq-en-Baroeul

06 62 80 52 26

Prendre un RDV via Doctolobib 

Powered by B3 2019.

Mentions légales. Conditions générales