google-site-verification=9kZ1-TLJU3btufQKk09BcQL3_RFDhzc0x40fjtww-xc
 
  • laurence.brzozowski

Sophrologie et remboursement : ce qu’il faut savoir

Depuis plusieurs années déjà, les médecines douces sont de plus en plus populaires. C’est d’ailleurs ce que montre le Baromètre Santé des Pages Jaunes (1) : les recherches de sophrologues ont presque doublé entre 2015 et 2018. Cela va de pair avec les nouvelles habitudes de vie des Français qui se tournent davantage vers le naturel et le bien-être. Mais ces nouvelles pratiques naturelles ont un coût, comment faire pour allier bien-être et économies ? Est-il possible d’obtenir un remboursement suite à une séance de médecine douce et plus précisément de sophrologie ?


La sophrologie est-elle remboursée par l’assurance-maladie ?



Remboursement frais Mutuelles remboursent sophrologie médecine douce
Efficacité des médecines douces et de la sophrologie. Pourquoi ne pas les rembourser ?

Non. Malgré ses nombreux bienfaits, la sophrologie (ainsi que les médecines douces en général) n’est pas remboursée par l’assurance-maladie.

Il y a cependant une exception, à savoir la pratique d’une médecine douce par un médecin généraliste (ou autre professionnel de santé). Dans ce cas, l’assurance-maladie rembourse la séance sur la base d’une consultation habituelle chez ce professionnel de santé.

Cette non-prise en charge par l’assurance-maladie, et donc la sécurité sociale, s’explique par le fait que les prestations remboursées doivent pouvoir le même résultat pour un même acte et pour un large panel de personnes. Mais malheureusement, certaines pratiques peuvent avoir des résultats différents selon les patients et leurs antécédents. Et la sophrologie et les autres médecines alternatives ne sont le sujet que de peu d’études (2). Même si de plus en plus de personnes attestent des bienfaits de la sophrologie, elle ne fait pas encore l’objet d’études cliniques suffisantes pour la sécurité sociale.


Peut-on quand même être remboursé ?

Oui. Comme pour plusieurs prestations non-couvertes par l’assurance-maladie, les mutuelles santé peuvent venir proposer un remboursement pour les médecines douces3. Pour cela, les contrats santé proposent généralement 2 formes de remboursement :

Remboursement des séances de sophrologie comment faire
Economiser en se faisant du bien... C'est possible !
  • Un remboursement par acte qui va donner une somme précise pour la prise en charge ainsi qu’un nombre de séances défini (par exemple 20€ par acte, pour 4 séances par an) ;

  • Un remboursement par forfait annuel : il s’agit ici de mettre à votre disposition une cagnotte dans laquelle vous pourrez piocher quand vous le souhaitez après une séance de sophrologie (ou toute autre consultation en médecine douce).

Une fois le montant de remboursement alloué par la mutuelle santé atteint (le nombre de séances dans le premier cas ou la somme à votre disposition dans le second), toutes les séances de sophrologie seront à votre charge jusqu’à l’échéance de votre contrat qui permettra un renouvellement.


Toutes les mutuelles santé remboursent-elles la sophrologie ?

Non. Chaque assureur est libre de choisir les médecines douces qu’il prend en charge ou non. Pour vous assurer que la sophrologie est couverte par votre mutuelle santé, il convient de regarder dans les conditions générales ou dans le tableau de garanties de votre contrat si elle fait partie des médecines naturelles listées dans la partie concernée (bien souvent « Bien-être » ou « Prévention »). Et, en cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre assureur via votre espace personnel en ligne ou par téléphone pour lui poser la question. Il pourra vous répondre rapidement.


Comment faire pour être remboursé grâce à une mutuelle santé ?

Les remboursements pour la sophrologie ne sont pas automatiques, contrairement à une consultation chez le médecin généraliste. Il convient donc de bien respecter les démarches demandées par votre compagnie d’assurance pour être sûr de voir vos séances prises en charge. En général, il vous faut demander une facture à votre sophrologue (ou tout autre praticien en médecines douces) pour la transmettre à votre assureur. De cette manière, la compagnie pourra prendre connaissance de votre séance ainsi que de son tarif et vous remboursera selon les garanties de votre contrat.

Mais attention, certains assureurs peuvent également demander une prescription pour ces séances de médecine douce. Ainsi, sans ordonnance de la part de votre médecin traitant, par exemple, vous ne pourrez pas être remboursé. Là encore, pour être sûr de la prise en charge, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre assureur qui pourra répondre à toutes vos questions.

Sachez que de nombreuses mutuelles qui remboursent les pratiques de médecine douce demandent également que la formation suivie par le sophrologue soit certifiée RNCP (Registre Nationale des Certifications Professionnelles). Ce qui est le cas l'école qui m'a formée, l'ISF (Institut de Formation à la Sophrologie) qui a validé mes acquis et compétences lors d'un examen final comportant des évaluations de savoir, de savoir-être et de pratique. Suite à chaque séance en cabinet, je vous envoie par mail les supports de pratique ainsi que la facture de la séance. Mes factures et conditions générales de ventes comportent donc toutes les mentions nécessaires pour faciliter vos démarches.

Pour en savoir plus sur Laurence Brzozowski, votre sophrologue certifiée RNCP spécialisée dans la prévention du Burn-Out, la Qualité de Vie au Travail, la gestion du stress et la confiance en soi, rendez-vous ici


Références :

1 https://www.pagesjaunes.fr/landingpage/barometre-sante-pagesjaunes-edition-2019/

2 https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/qualite-des-soins-et-pratiques/securite/article/les-pratiques-de-soins-non-conventionnelles

3 https://bonne-assurance.com/mutuelle/calculateur-remboursements/calculateur-remboursements-medecines-douces/

48 vues0 commentaire